Poul-Fetan (« lavoir de la fontaine » en breton) est  situé sur le haut d’un vallon encaissé dominant la vallée du Blavet, dans le Sud Bretagne.

 

16ème au
19ème siècle
Occupé par des paysans locataires dès au moins le 16ème siècle, le village s’agrandit au 17ème. Les différents propriétaires s’y établissent au cours du 18ème siècle. Vers 1850, 5 familles de propriétaires et 2 familles de locataires (environ 50 personnes) résident sur le site et exploitent les 39 hectares qui en dépendent
1976

La dernière propriétaire se sépare de ses ruines envahies par la végétation. La SBAFER (Société bretonne d’aménagement fonction des exploitations rurales) s’en porte acquéreur.

1977

Le hameau de Poul-Fetan (un lot de ruines et 9.5 hectares de terres) est acquis par la Commune de Quistinic à l’initiative de son maire Guy Corlay.

1977-1992
1992-1994


Bénévoles et artisans se mobilisent pour un projet ambitieux : restaurer les bâtiments et réhabiliter le terroir

1985

Les élus communaux et bénévoles dotent le site d’une structure porteuse d’un projet économique. L’Association de Poul-Fetan gère et anime ce conservatoire vivant jusqu’en 2001

2003

la SAGEMOR, devenue Compagnie des ports du Morbihan, prend le relais de l’association et gère le site dans le cadre d’une SPL (Société publique locale). Elle participe activement à la valorisation de ce site de portée régionale, rémunère le personnel, finance les nouvelles expositions et animations, commercialise les différentes offres culturelles et perçoit les droits d’entrées. La Commune de Quistinic intervient sur les bâtiments (restaurations, électricité, couverture…) et met à disposition un chantier nature et patrimoine afin d’assurer la gestion de la ferme et l’entretien du site. Une convention de Délégation de Service Public unit la Commune de Quistinic et la Compagnie des Ports du Morbihan.

2015

Poul-Fetan fête ses 30 ans !
Depuis sa création et son ouverture en 1985, le site a tiré sa force du respect de son authenticité architecturale et culturelle.